Blogs

Les 5 bienfaits qui font de la propolis un trésor de la ruche

Les 5 bienfaits qui font de la propolis un trésor de la ruche

La propolis est une substance résineuse que les abeilles produisent en combinant la sève des plantes et leurs propres sécrétions. elles l’utilisent principalement pour recouvrir l’intérieur de leurs ruches, ce qui empêche les bactéries de se développer sur les surfaces, aide à contrôler les acariens et autres insectes qui peuvent nuire à une colonie et empêche l’humidité de s’infiltrer dans la ruche.

Histoire de la propolis :

La propolis contient des substances naturelles, telles que les flavonoïdes, qui ont des propriétés antioxydantes et antimicrobiennes. Elle a été utilisée par les Égyptiens depuis l’Antiquité dans le cadre de leur processus de momification. Les Égyptiens l’utilisaient pour momifier leurs morts, les Grecs et les Romains l’appréciaient pour ses propriétés antibactériennes, Pline l’Ancien (écrivain et naturaliste romain du Ier siècle) l’a recommandé comme remède contre tout, de la calvitie aux morsures de chien. Et encore aujourd’hui on est capable de l’utiliser dans la médecine alternative pour divers maux ( Mal de gorge, toux, gencives douloureuses, affections cutanées telles que l’eczéma et la dermatite, multiples infections bactériennes…

Composition

La composition de la propolis varie selon l’endroit où elle est collectée. Les abeilles collecteront différentes substances en fonction de ce qui est disponible dans leur environnement. Les substances les plus courantes sont :

  • Résine d’arbres (flavonoïdes, esters, acides phénoliques…) 50 à 55%
  • Cire 30 à 35%
  • Huiles volatiles ou essentielles 5 à 10%
  • Pollen 5%
  • Substance diverses 5%

Vertus pour l’Homme

Les avantages de la propolis pour l’être humain sont nombreux. Cette substance peut aider à combattre les allergies, l’asthme, les maladies pulmonaires obstructives chroniques, le cancer, le diabète sucré de type II, les dysfonctionnements érectiles, les maladies cardiaques et l’hypertension artérielle.

Elle peut également aider à traiter les problèmes de peau tels que l’acné, la dermatite et le psoriasis. Il a été démontré que la propolis possède des propriétés anti-inflammatoires qui peuvent également aider à soulager les douleurs arthritiques.

1-Cicatrisation des plaies

L’utilisation la plus courante de la propolis est la cicatrisation des plaies. Selon une étude publiée dans le Journal of Medicinal Food, la propolis peut être aussi efficace que la crème à base de sulfadiazine d’argent, qui est souvent prescrite pour traiter les brûlures. La propolis inhibe également la croissance des bactéries et des champignons sur la peau et peut contribuer à réduire l’inflammation lorsqu’elle est appliquée localement. Cela en fait un traitement efficace pour les plaies telles que les escarres, les ulcères et les brûlures.

En plus de ces utilisations, la propolis peut également avoir des effets antibactériens lorsqu’elle est prise en interne. Elle peut donc être utile pour traiter les problèmes gastro-intestinaux tels que la diarrhée du voyageur ou les infections intestinales causées par des bactéries comme la salmonelle ou E. coli.

2-Effets anti-cancéreux

Plusieurs études ont montré que la propolis possède des propriétés antibactériennes, antivirales et antifongiques qui contribuent à réduire la probabilité de développement des cellules cancéreuses.

Ce qui suit quelques effets anticancéreux de cette substance :

  • Empêchement de la multiplication des cellules cancéreuses ;
  • Réduction de la probabilité que les cellules deviennent cancéreuses
  • bloquer les voies qui empêchent les cellules cancéreuses de se signaler les unes aux autres, ce qui induit à l’arrêt du cycle cellulaire.

Certaines études suggèrent également qu’on pourrait avoir recours à la propolis comme étant une thérapie complémentaire contre le cancer mais jamais en tant que traitement unique.

3-Diabète

propolis

Il est prouvé qu’un extrait de la propolis peut améliorer la glycémie d’une personne, mais rien ne permet de penser qu’il augmente la production d’insuline ou améliore la résistance à l’insuline chez les personnes atteintes de diabète. Il n’y a pas eu suffisamment de recherches pour déterminer de manière concluante si la propolis a ou non des effets positifs sur les personnes atteintes de diabète.

4-Feux sauvages

propolis

Les feux sauvages ne guérissent généralement que si la personne est idiopathique (prédisposée génétiquement ou immunologiquement à développer des feux sauvages). L’application d’un produit contenant entre 0,5 % et 3 % de propolis, répétée 5 fois par jour pendant un maximum de 3 mois, peut réduire la douleur et accélérer la guérison.

5-Mucosite orale

Le gonflement et la douleur à l’intérieur de la bouche (mucosite buccale) sont des effets secondaires des médicaments anticancéreux. Prendre ou se rincer la bouche avec un rince-bouche à la propolis (ou utiliser un supplément oral) peut aider à la guérison.

Mise en garde

On ne sait pas actuellement si les produits à base de propolis peuvent être consommés sans danger. Il n’y a pas suffisamment de preuves pour tirer une conclusion, mais ils ne sont généralement pas considérés comme à haut risque. Si vous souffrez d’une allergie grave ou potentiellement mortelle au miel, aux abeilles ou aux produits dérivés des abeilles, vous devez éviter les produits contenant de la propolis. La propolis peut également provoquer sa propre réaction allergique lorsqu’elle est utilisée à long terme.

Effets secondaires

Les effets secondaires de la propolis sont minimes et comprennent des réactions allergiques, des aphtes et des irritations cutanées.

  • Lorsqu’elle est prise par voie orale, elle est généralement sans danger, sauf en cas d’allergies aux produits liés aux abeilles. Les pastilles à la propolis peuvent provoquer des irritations et des aphtes.
  • Lorsqu’elle est appliquée sur la peau, elle peut être sans danger. Toutefois, il peut également provoquer une réaction lorsque les personnes sont allergiques à d’autres produits dérivés des abeilles.

Précautions particulières

Allaitement : La propolis est probablement sans danger lorsqu’elle est prise par voie orale pendant l’allaitement. Des doses de 300 mg par jour jusqu’à 10 mois peuvent être utilisées en toute sécurité. Restez prudent et évitez les doses plus élevées pendant l’allaitement.

Coagulation du sang : l’une des composantes chimiques de la propolis ralentit le processus de coagulation du sang. Par conséquent, la prendre pendant que vous souffrez d’un trouble de la coagulation pourrait rendre les saignements plus fréquents ou plus graves.

Allergies : Certains produits peuvent contenir des sous-produits de l’abeille. Si vous êtes allergique aux sous-produits de l’abeille, soyez prudent lorsque vous utilisez la propolis.

Chirurgie : Il est important d’arrêter l’utilisation de la propolis 2 semaines avant votre chirurgie prévue car elle peut diminuer la coagulation du sang, ce qui peut augmenter le risque de saignement sous anesthésie pendant ou après une intervention chirurgicale. Si vous devez subir une intervention chirurgicale, demandez à votre médecin si vous devez ou non arrêter d’utiliser la propolis avant votre intervention.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

PANIER D'ACHAT

Sign in

No account yet?

Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience sur notre site Web. En naviguant sur ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies.
Shop
0 items Cart
Mon compte